jeu. Août 22nd, 2019

Enseignement de modules de santé reproductive au DERSP : Satisfecit de l’équipe de Kit Amsterdam

Le Département de Santé Publique en tant qu’entité de formation des professionnels de la santé se doit de contribuer à l’atteinte des objectifs nationaux et s’inscrire dans la logique de la Politique Nationale Genre (PNG).

Dans cette optique, le DERSP avec l’appui du projet Niche à travers l’équipe de Kit Amsterdam, Pays Bas a élaboré un projet de plan stratégique genre. Lors de la journée de renforcement de capacités du staff du DERSP pour le genre et de partage du projet de plan stratégique genre tenue, le mercredi 13 mars 2018 au sein du département, la Représentante de l’équipe de Kit Amsterdam, madame Lucie kester se dit satisfaite de l’avancée du projet Niche au département de santé publique de la Faculté de médecine et d’odontostomatologie (FMOS).

Ce projet vise à développer et enseigner les modules de santé reproductive, et à prendre en compte le genre dans les activités du département. Au bout de quatre années de collaboration sur un projet qui dure cinq ans, madame Lucie kester, coordinatrice du projet Niche pour le compte de l’équipe de kit, reconnait une avancée notoire ne serait-ce que le développement des modules de santé reproductive. 

« En plus du plan stratégique genre, des modules de santé reproductive ont été développés et intégrés dans l’enseignement au niveau du DERSP, ce qui est salutaire… », concède la conseillère de santé sexuelle reproductive. Elle a aussi rappelé que l’effectif timide de femmes au sein du corps enseignant constaté au démarrage du projet, a été révisé.

« Maintenant, nous remarquons un nombre considérable de femmes au sein du corps enseignant du département ; aussi, elles sont de plus en plus responsabilisées et les questions spécifiques sensibles au genre leur sont confiées. », reconnait-elle.

Pour finir, la Représentante l’équipe de Kit Amsterdam a salué l’implication des premiers responsables du département, notamment, Pr Hamadoun SANGHO, Chef du DER, et Pr. Seydou DOUMBIA, doyen de la FMOS, pour l’atteinte des objectifs assignés. « Ces personnalités n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de la mission du projet Niche au sein du DERSP », a-t-elle conclu.

Ibrahima DIA cellule COM/DERSP-FMOS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :