mar. Oct 15th, 2019

DERSP : le Master en GRC composé des 5 domaines de compétences, sera lancé avant la fin de l’année 2019

dav

Les apprenants de la première promotion du Master en gestion et réduction de risques de catastrophes (GRC) du Département d’Enseignement et de Recherche en Santé publique, de la faculté de Médecine (FMOS), pourraient démarrer les cours en octobre 2019.

Quant au coût de la formation, il sera annoncé ultérieurement. Cette information nous revient de l’équipe du projet DRL-Mali. Selon Yaya Togo, 
Coordinateur du projet DRL, en Afrique, plusieurs universités (au Nigéria, en Somalie, en Ouganda, …) ont établi des programmes d’études supérieures en gestion et réduction de risques de catastrophes. 
Au Mali, c’est une nouveauté et un programme original, à la fois pluridisciplinaire et interdisciplinaire, comprenant des aspects géophysiques et environnementaux, juridiques, économiques, sociaux, sanitaires et réglementaires. C’est aussi un ensemble de techniques de surveillance et de gestion des risques de catastrophes ainsi qu’un instrument politique connexe, dit-il.

Le Master, organisé en 4 semestres, précise-t-il, sera lancé avant la fin de l’année 2019 et organisé en 4 semestres. Il est composé des 5 domaines de compétences suivantes, qui à leur tour sont subdivisés en modules puis en sessions. Il s’agit entre autres de la Communautaire, social et humanitaire, de l’Opérations en cas de catastrophe, de Suivi et évaluation, de l’Environnement et infrastructure, de la Santé en situation de catastrophes.

Public cible du programme

Le programme de gestion des risques de catastrophe est conçu pour cibler les personnes ayant un intérêt dans la résolution des problèmes liés aux catastrophes. Il est idéal pour les personnes ayant un diplôme de base (licence au moins) et qui sont en début de carrière dans les domaines suivants : 
 Les organisations humanitaires internationales; 
 Les ONG et les Organisations à Base Communautaires (OBC); 
 Personnel des cercles de gestion des risques de catastrophe ; 
 Fonctionnaires; 
 Planificateurs de développement; 
 Travailleurs du développement social / communautaire; 
 Gestionnaires des ressources environnementales et naturelles; 
 Professionnels de la santé publique; 
 Professionnels de la santé (p. Ex. Médecin, Infirmier, paramédicaux); 
 Spécialistes des technologies de l’information en cas de catastrophe; 
 Éducateurs et Communicateurs 
 Economistes; 
 Géographes; 
 Météorologues; 
 Juristes ;
 Urbanistes et architectes…

Acteurs de mise en œuvre : l’équipe du projet DRL-Mali 
Elle est composée de :

  • Professeur Seydou DOUMBIA, Epidémiologiste, Investigateur princi-pal ;
  • Dr Moctar TOUNKARA, Epidémiologiste, Coordinateur académique ;
  • M. Yaya TOGO, Economiste de la Santé, Coordinateur du projet DRL ;
  • M. Abdoulaye ONGOIBA, Comptable, Responsable Administratif et Fi-nancier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :