jeu. Juin 20th, 2019

Profil du citoyen : C’est l’équipe de FMOS/FAPH qui a remporté la quatrième édition !

La finale de la quatrième édition du débat interuniversitaire dénommé ’’ Profil du Citoyen”, a opposé le jeudi 4 octobre 2018 dans la salle de spectacle du cinéma Babemba, l’Ecole normale Supérieure (ENSUP) à la Faculté de Médecine et d’Odontostomatologie et de la Faculté de Pharmacie (FMOS/FAPH). Elle a été remportée par l’équipe de FMOS/FAPH.

Organisé par l’ONG AGIR en partenariat avec l’Association Action pour la Conscience Citoyenne (ACC) et l’ORTM, la finale de la 4ème édition de « Profil du Citoyen” était placée sous la présidence de KEITA Aminata MAIGA, présidente de l’ONG Agir, en présence de plusieurs membres du gouvernement, des élèves et étudiants, ainsi que leurs parents et leurs enseignants.

Parmi les 8 universités qui étaient sur la liste au départ, ENSUP et FMOS/FAPH sont arrivées en finale. Les deux établissements se sont affrontés sur le thème : ” Croissance démographique malienne atout ou obstacle au développement”.

Tour à tour, les responsables des deux établissements finalistes, se sont présentés et ont fait valoir leurs performances. Ainsi, les deux établissements se sont adonnés à un débat tant passionnant que captivant, rivalisant d’arguments pour défendre les parts de vérité. Quant au verdict, les membres du jury ont affirmé que leur tâche n’avait pas été facile, tant les deux équipes étaient éloquentes et déterminées, mais qu’il fallait faire un choix, et ce choix s’est porté sur l’équipe de FMOS/FAPH.

Le prix de meilleur orateur est revenu à Askofaré Aly Ibrahim de l’équipe victorieuse. Les six débatteurs ont reçu chacun une tablette. L’équipe gagnante a reçu deux millions de F CFA. Quant à l’équipe vaincue, elle a reçu un million de F CFA de la part de la présidente de l’ONG AGIR, KEITA, Aminata MAIGA.

La présidente de l’ONG AGIR a félicité tous les débatteurs et les partenaires. « Il faut que les jeunes s’investissent, qu’ils débattent réellement de des problèmes de la jeunesse, de développement », a-t-elle ajouté. Pour sa part, le parrain de l’évènement, Amadou Diawara, a remercié la première dame et l’ACC pour cette initiative.

Notons que la deuxième partie des quarts de finale de cette édition qui opposait la FMOS/FAPH à l’Institut des Hautes Etudes de Management (IHEM), a été rediffusée hier mercredi 28 mars 2019, sur l’ORTM.

Nous reviendrons sur le temps fort de ce débat, dans nos prochaines publications.

Ibrahima DIA/communication Officer FMOS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :