lun. Juil 22nd, 2019

FMOS : La 6ème promotion du master en Santé publique baptisée « Feu Professeur Ogobara DOUMBO »

La cérémonie de remise de diplômes de la 6ème promotion du master en santé publique du DER de santé publique de la Faculté de médecine et d’odontostomatologie (FMOS), baptisée « Feu Professeur Ogobara DOUMBO » a eu lieu ce samedi 27 avril 2019 au nouvel amphithéâtre de ladite faculté.

L’évènement était co-présidé par le représentant du ministre de l’éducation nationale, Pr. Mahamadou Diakité, et celui de son homologue de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Abdoulaye Guindo. C’était en présence du doyen de la FMOS, Seydou Doumbia, du chef de Département d’enseignement et de recherche en santé publique (DERSP), Hamadoun Sangho et de nombreux invités.

Cette cérémonie s’inscrit dans le cadre d’une ouverture de formation qualifiante en santé publique depuis 2011 avec trois mentions qui sont l’épidémiologie, la santé communautaire et la nutrition afin de permettre aux cadres formés de participer efficacement à l’essor du pays.

Selon Pr. Seydou Doumbia, l’ouverture de ce master a énormément soulagé le système de Santé malien. En effet, peu de cadres avaient la possibilité d’aller au Benin ou ailleurs pour se former en Santé Publique, et à des millions de francs CFA. Le coût de la formation d’une personne à l’extérieur pourrait former au moins 5 personnes ici sur place.

Et mieux encore, « nous sommes en train de développer d’autres filières de formation, notamment les Diplômes Universitaires en Système d’Information Sanitaire, en e-Santé et Epidémiologie du terrain et d’autres options de Master notamment en Santé de la Reproduction et en Résilience face aux catastrophes », a-t-il lancé. La coordination entre ces départements ministériels, ajoute-il, est donc nécessaire à la réalisation pour rehausser le niveau desdites formations dans un monde à concurrence rude où seule la qualité prévaut.

Dans son intervention, Pr Hamadoun Sangho a rappelé que le Master en Santé Publique était le Premier Programme de Master de la Faculté de Médecine et d’Odonto-Stomatologie, depuis l’adoption par notre pays du système LMD. Il offre une formation de base en Santé publique lors des deux premiers semestres, qui constituent le tronc commun. La deuxième année est structurée en trois options : Epidémiologie, Santé Communautaire et Nutrition ; d’autres options sont en perspectives comme l’a dit Monsieur le Doyen.

« Feu Professeur Ogobara Doumbo », une promotion de 21 Spécialistes en Santé Publique

Au total 21 Spécialistes dont 09 en Nutrition, 06 en Epidémiologie et 06 en Santé Communautaire ont reçu leurs diplômes après 2 ans de dur labeur. « C’est l’occasion de féliciter l’ensemble des récipiendaires de cette Promotion Feu Pr Ogobara Doumbo et particulièrement les 4 Majors, qui se sont distinguées, j’ai nommé Mme Soumba Kéïta et Mr Abdoulaye Goita en Nutrition, Mr Yacouba Abba Coulibaly en Epidémiologie et Mr Borodian Diarra en Santé Communautaire », dit-il.

Il a ensuite remercié tous les partenaires techniques et financiers qui contribuent au développement du programme. Il s’agit entre autres : l’UNICEF, l’ambassade de France, l’ambassade des Pays Bas travers le projet NICHE, l’Union Européenne, la coopération canadienne, l’OMS, l’IRD, l’ACF, l’université de Bordeaux, de Reines et de Johns Hopkins. Mobilisée pour l’occasion, la famille Doumbo très ému de cette reconnaissance, a félicité la FMOS pour cette gratitude à l’endroit de Feu Pr Ogobara Doumbo, cet Enseignant-Chercheur aux qualités immenses, qui a tout donné à son pays jusqu’au dernier soupir Au nom de tous les récipiendaires, Dr. Kolla Cissé a remercié les encadreurs qui n’on ménagé aucun effort pour la réussite de leur formation.

Pour sa part, Pr. Diakité a réitéré aux heureux sortants, toutes les félicitations et encouragements du ministère de l’éducation nationale qu’il représentait. « La nation compte sur vous et attend de vous la transmission de l’instruction reçu de vos chers maîtres ici présents et qui ne cesseront jamais de vous accompagner », a-t-il lancé.

Dr. Guindo, après avoir félicité les récipiendaires, les a exhortés à la mise en pratique, dans leurs structures d’accueil, des connaissances acquises et de servir de relais pour renforcer les compétences des collègues qui n’ont pas encore eu la chance de venir.

Ibrahima DIA, Communication Officer-FMOS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :