dim. Déc 8th, 2019

DU-FETP : La 1ère Cohorte a reçu son diplôme

15 spécialistes en épidémiologie de terrain dont une femme ont reçu leurs diplômes à l’issue de 9 mois de dur labeur. C’était à la faveur d’une cérémonie officielle de sortie de la 1ère Cohorte du Diplôme Universitaire de Formation des Epidémiologistes de Terrain, niveau intermédiaire (DU-FETP), tenue le jeudi 21 novembre 2019 à la Faculté de Médecine et d’Odontostomatologie (FMOS).

L’évènement, présidé par le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Pr. Mahamadou Famanta, s’est déroulé en présence du Pr. Ousmane Faye vice-Doyen de la FMOS, du Dr. Bernard Sawadogo, Coordinateur sous-régional des pays francophones de FETP. Il a également enregistré la présence du Dr. Mahamane Berthé, conseiller technique du de la Santé et des Affaires Sociales, des représentants du Rectorat de l’Université des Sciences des Techniques et des Technologie de Bamako (USTTB), des centres de contrôle et de prévention des maladies d’Atlanta (CDC-Mali), etc.

Dans son allocution, le conseiller technique du ministère de la Santé et des Affaires Sociales, Dr. Mahamane Berthé a rappelé que son département avec l’appui des centres de contrôle et de prévention des maladies d’Atlanta (CDC-Atlanta), à travers le Réseau Africain d’Epidémiologie de Terrain (AFENET) avait lancé en début l’année 2019, un diplôme Universitaire de formation en Epidémiologie de terrain, « niveau Intermédiaire ». Destinée aux fonctionnaires des ministères de la santé et des Affaires Sociales, cette formation a été conduite par le Département d’Enseignement et de Recherche en Santé Publique et Spécialités (DERSP). Le programme a pour objectif de renforcer les compétences des acteurs de la Surveillance Epidémiologique, afin d’accroître le nombre de personnes formées pour atteindre une masse critique de ressources humaines nécessaires pour répondre aux urgences de santé publique dans notre pays.

La faculté de médecine est en pleine mutation pour faire face aux nombreux défis de la qualité de sa formation et de son harmonisation dans l’espace CEDEAO. Le DERSP est déjà en avance dans ce processus grâce à la compétence des enseignantes enseignants chercheurs qui l’animent. Pour sa part, Professeur Faye a indiqué que « ce cycle de formation en épidémiologie de terrain contribue de manière significative à l’amélioration de la qualité de la surveillance épidémiologique et au renforcement de la lutte contre des différentes menaces sous-régionales des maladies à potentiel épidémique ».

Après avoir exhorté à la poursuite de cette formation vers le master2, le représentant des récipiendaires, Dr. Bakary Koniba Traoré a, au nom de tous les récipiendaires, rassuré que les connaissances acquises, seront mis à profit, pour l’amélioration de la surveillance épidémiologique garant de l’amélioration de l’état de santé de nos populations ici au Mali et partout dans le monde, et surtout dans un contexte de Onehealth ou global Health.

« Vous-êtes désormais les porte-étendards des valeurs de DER de santé publique et de FMOS » 

Le Coordinateur sous régional des pays francophones de FETP, Dr. Sawadogo a, dans son intervention, assuré de l’engagement continue de AFENET à accompagner ce programme de formation qui, selon le ministre Famanta, est en parfaite adéquation avec la vision du président de la République Ibrahim Boubacar Keita et figure en bonne place dans le cadre stratégique pour la relance économique et de développement durable pour la période 2019-2023.

S’adressant aux récipiendaires, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique a laissé entendre que la nation comptait sur eux et attendaient d’eux la mise en pratique de cette formation reçue. « Vous portez désormais une lourde responsabilité car vous êtes désormais chacune et chacun les porte-étendards des valeurs du DER de santé publique et de FMOS », a-t-il lancé, en poursuivant que son département mettra tout en œuvre pour accompagner la FMOS et son DER de santé Publique, dans les réalisations de leurs projets de formation qu’il trouve très pertinents dans l’environnement actuel de mondialisation et de défis pour la qualité. Il en sera de même pour le recrutement d’assistant et de maitres-assistants permettant d’assurer la relève, ajoute-t-il.

La remise des diplômes et un cocktail ont mis fin à la cérémonie de sortie de la 1ère Cohorte du Diplôme Universitaire de Formation des Epidémiologistes de Terrain (DU-FETP), niveau intermédiaire.

Ibrahima DIA, Communication Officer-FMOS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :