dim. Mar 29th, 2020

Conférence inaugurale 2019-2020 de la FMOS : Troubles Psychiques, violence terroriste et crise politico-sécuritaire au Mali : Avatars de la mondialisation ?

La conférence inaugurale 2019-2020 de la FMOS sur le thème : « Troubles Psychiques, violence terroriste et crise politico-sécuritaire au Mali : Avatars de la mondialisation ? » aura lieu le Vendredi 3 janvier 2020, de 9H à 10H au Nouvel Amphi. Cette conférence sera animée par Professeur Baba KOUMARE.

Professeur Baba KOUMARE, MD, est Professeur honoraire de Psychiatrie et de Psychologie médicale à la FMOS. Diplomé en médecine en 1978 de l’UCAD de Dakar (Sénégal), ancien interne en psychiatrie des hôpitaux de Dakar il est Titulaire de certificat d’études spéciales (CES) de Psychiatrie (1980), CES de léprologie (1981) de ladite université. En plus de la psychiatries, Pr. Koumaré a effectué plusieurs formations en épidémiologie de la santé mentale de l’Université Laval, Québec-CANADA 1987), épidémiologie tropicale à Paris (1991) et épidémiologie de la toxicomanie INSERM LE VESINET PARIS-France. 

Admis au concours d’agrégation de psychiatrie Paris (1986), Pr. Koumaré fut titulaire de la chaire de psychiatrie et de psychologie médicale de la FMOS Bamako-Mali jusqu’à sa retraite en 2014. Il fut chef de service de neuropsychiatrie de l’hôpital national du Point G de 1983-1984, chef de service de psychiatrie du CHU du Point G de 1984-2014. Ancien Chef du département d’études et des recherches (DER) de médecine et spécialités médicales de la FMPOS Bamako-Mali, il a contribué à la création du cursus de formation des spécialistes en santé mentale (Infirmiers spécialistes en santé mentale, Master en soins infirmiers en santé mentale à l’INFSS et le Diplôme d’études spécialisées (DES) de psychiatrie à la FMOS).

Sur le plan professionnel, en collaboration avec le Pr. Jean-Pierre Coudrey, le Pr. Koumare a marqué la psychiatrie avec l’introduction du ‘’koteba thérapeutique’’ à l’hôpital psychiatrique de Bamako, un véritable métissage du folklore traditionnel bambara et de la psychiatrie institutionnelle. Il fut également initiateur d’une nouvelle approche de prise en charge des patients dans la perspective d’une psychiatrie à base communautaire conforme aux réalités socioculturelles (introduction de l’accompagnant du malade) comme ressources thérapeutiques. Ses initiatives ont permis l’abandon d’une psychiatrie de type carcérale vers une psychiatrie ouverte et plus humaine au travers d’un style architectural rappelant un village traditionnel à visée thérapeutique.

Pr. Koumaré a occuper plusieurs responsabilités entre autre, il fut responsable du programme national de santé mentale et des problèmes liés à l’abus d’alcool et des drogues; Coordinateur général du réseau des experts en réduction de la demande de drogues en Afrique de l’Ouest ; Conseiller régional pour le programme santé mentale (MNH) et le programme de prévention de lutte contre l’abus d’alcool, de Drogue et de tabac (ADT) au bureau régional de l’OMS pour l’Afrique (WHO/AFRO). Il a effectué plusieurs missions au compte de l’OMS comme consultant en Santé mentale au Togo en pour l’élaboration du plan national de Santé Mentale en 1994 ; au Tchad sur les problèmes de Drogue au Tchad sur l’initiative de l’IFLD Ndjamena (1993). Conseiller temporaire à la réunion du groupe Africain d’Action en santé mentale GENEVE (OMS Siège) ; Conseiller temporaire WHO Meeting on Quality of Life GENEVE (OMS Siège) 1992;

Prof. Koumaré fut membre de plusieurs Sociétés savantes et autres associations :

Secrétaire de l’atelier psychodramatique Francophone (AFP) à Dakar; Secrétaire Général Francophone de l’Association des Psychiatres en Afrique ; Président de l’Association des Psychiatres d’Afrique Francophone SubSaharienne (APAFS); Vice-Président Adjoint de l’Association Mondiale pour la Réhabilitation Psychosociale 1989-2002 ; Président de la Société Malienne de Santé Mentale (SOMASAM) ; Président de l’Association d’Aide aux Malades Mentaux (AMAMM).

Pr Koumare est auteur de plusieurs Production de vidéo films didactiques sur la Santé Mentale qui lui ont valus des prix : Bamako : sortir du Point G (les carnets de la psychiatrie) Prix Euro-médecine 1988 de l’éducation pour la santé et prix des dix meilleurs films aux 43ème entretiens de Bichat, Festival du film médical et chirurgical palmarès Paris 1989 ; KOLOKELE (itinéraire thérapeutique d’un patient psychotique) concours RFI Bamako 1994, International Achievement Award PGHTCON-2016, Nims University Jaïpur, India.

Quelques publications sélectionnées (sur une centaine)

  • La demande de soins psychiatriques au Mali: données d’épidémiologie hospitalière. B Coulibaly, B Koumare, JP Coudray – Psychopathologie africaine, 1983 – africabib.org
  • Définition d’un instrument de dépistage des troubles psychiques. B Koumaré, R Diaouré, E Miquel-Garcia – Psychopathologie africaine, 1992 – africabib.org
  • Cultural psychiatry and traditional health care systems in Mali: how can they interact? R Beneduce, B Koumaré – Psychopathologie africaine, 1993 – africabib.org
  • L’assistance psychiatrique au Mali: à propos du placement des patients psychiatriques chroniques auprès de tradipraticiens. B Koumaré, JP Coudray… – Psychopathologie africaine, 1992 – africabib.org
  • Parcours thérapeutiques au Mali en santé mentale. B Koumaré, MR Moro – L’Autre, 2014 – cairn.info
  • «La psychiatrie, c’est comme un village»: le koteba thérapeutique à l’hôpital psychiatrique de Bamako (Mali)

J Bondaz, M Jeannet – Anthropologie et Sociétés, 2013 – erudit.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :