ven. Déc 3rd, 2021

Bamako: Atelier de formation sur l’intégration de la santé, droit sexuel et reproductif des adolescents dans les programmes d’enseignement.

L’atelier d’élaboration d’un plan pour le renforcement de la formation disponible en Santé et Droits Sexuels et Reproductifs (SDSR), au Burkina Faso, au Mali et au Niger, s’est déroulé du 14 au 18 juin 2021, à Bamako. Cet atelier s’inscrit dans le cadre du projet RESPECT-SDSR (Recherche, Enseignement en SDSR et Plaidoyer pour l’Egalité) qui constitue une collaboration transformative régionale en SDSR, financé par Nuffic.

Le projet RESPECT-SDSR est effectué par un consortium composé des institutions éducatives notamment : Le Département d’Enseignement et de Recherche en Santé Publique et Spécialités (DERSP) de la Faculté de Médecine et d’Odontostomatologie (FMOS) du Mali, l’Institut royal des Tropiques KIT des Pays-bas, le Département de Santé Publique de l’Unité de Formation et Recherche en Sciences de la Santé, Université Joseph KI-ZERBO du Burkina Faso, le Département de Santé Publique, Faculté des Sciences de la Santé, Université Abdou Moumouni de Niamey, Niger, ainsi que des organisations non-gouvernementales (ONGs).

 Il s’agit entre autres : de l’ONG Action, Gouvernance, Intégration, Renforcement. Groupe de Travail en Santé et développement (AGIR-SD) au Burkina Faso ; de Lafia Matassa – Agir pour la Santé des Jeunes et Adolescents, au Niger ; de l’Association de Soutien au Développement des Activités de Population (ASDAP) au Mali, ainsi que de l’Association des jeunes au Mali, Doniblog.

Cette collaboration transformative régionale en SDSR, vise à intégrer la santé reproductive des adolescents et jeunes dans l’enseignement, en tenant compte des réalités du terrain, et des preuves scientifiques sur la Santé et Droits Sexuels et Reproductifs des jeunes ; en vue d’améliorer la qualité des soins, et de promouvoir les droits humains.

Pendant les quatre jours, les participant(e)s ont passé aux peigne fin : les concepts clés de la Sante et les Droits Sexuels et Reproductifs (SDSR) dans le contexte des pays en voie de développement, les questions de SSR dans une perspective de droits et de genre, les tendances sur une gamme de questions de la SDSR et les facteurs à multiples facettes qui les sous-tendent. En marge de cet atelier, une visite guidée fut accordée aux participants, à la Faculté de Médecine et d’Odontostomatologie. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :