jeu. Jan 27th, 2022

Contre les maladies tropicales: L’exploit de deux héros scientifique maliens célébré

L’Ambassade des Etats Unis d’Amérique, a célébré le jeudi 09 décembre 2021, l’exploit de deux héros scientifiques maliens dans la lutte contre les maladies tropicales. Il s’agit des Professeurs Abdoulaye Djimdé et Mahamadou Diakité.

Au cours d’une cérémonie, l’Ambassadeur Hankins a remis au Professeur Djimdé la médaille Joseph Auguste LePrince de @ASTMH (Société américaine de médecine tropicales et d’hygiène). Il a également félicité le Professeur Diakité pour sa brillante nomination comme membre de la Société américaine de médecine tropicales et d’hygiène. En effet, ces deux maliens ont révolutionné le domaine de la médecine à travers leurs réalisations scientifiques.

Le Professeur Djimdé est le premier Africain et la 24ème personne à recevoir la médaille Joseph Auguste LePrince, le prix le plus prestigieux récompensant un travail exceptionnel contre le paludisme depuis 1951. Il a travaillé en étroite collaboration avec les National Institutes of Health des États-Unis. Son travail est reconnu par l’OMS pour avoir contribué à rendre les médicaments antipaludiques plus efficaces, afin de sauver des vies, celles des enfants en particulier. Il continue d’encadrer la future génération de scientifiques africains.

Le vice-recteur de l’Université des Sciences, Techniques et Technologies de Bamako (USTTB), a été nommé membre de l’ASTMH, en reconnaissance de son travail soutenu sur le paludisme et d’autres maladies tropicales infectieuses émergentes. La solide collaboration entre l’USTTB et les National Institutes of Health des États-Unis a favorisé ses recherches, faisant de lui le seul Africain parmi les 28 nouveaux boursiers ASTMH nommés en 2021.

Ses travaux aident le monde à mieux comprendre le mode de transmission du paludisme, les réponses immunitaires humaines au paludisme et la diversité génétique des parasites du paludisme. Ses sujets de recherche sont essentiels pour éliminer le paludisme au Mali et l’éradiquer du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :