ven. Oct 7th, 2022

Université Joseph Ki-Zerbo de Ouagadougou: La FMOS honoré par trois meilleurs prix

La Faculté de Médecine et d’Odontostomatologie (FMOS) a été honoré à Ouagadougou, par trois nouveaux spécialistes en épidémiologie de terrain, qui ont remporté des prix au terme de leurs études en épidémiologie de terrain, à l’université Joseph KI-ZERBO.

Il s’agit de : Dr Mafio Sylvie Diarra, lauréate du prix de meilleur mémoire ; Dr Ousmane Boua Togola qui a remporté le prix de meilleurs travaux de terrain, et Dr Aliou Badara Ballo, vainqueur du prix de meilleur performance académique. Ceux 3 détenteurs des meilleurs prix de formation qui figurent parmi 7 nouveaux spécialistes maliens en épidémiologie de terrain, ont été encadrés par des enseignants-chercheurs du Département d’Enseignement et de Recherche en Santé Publique et Spécialités (DERSP) de ladite faculté, à savoir Dr Cheick Abou Coulibaly, Dr Nouhoum Telly et Dr Oumar Sangho.

Au terme d’intenses activités académiques, entreprises de 2020 à 2023, afin d’avoir le master 2 en épidémiologie de terrain niveau avancé, les 7 Étudiants maliens dont 6 médecins et 1 vétérinaire désormais spécialistes en épidémiologie de terrain sont arrivés le dimanche 24 Avril 2022, à Bamako. Ces nouveaux diplômés de l’Université Joseph Ki-Zerbo, sont entre autres : Dr Mafio Sylvie Diarra, Csref Famory Doumbia ; Dr Ousmane Boua Togola, Csref Tominian ; Dr Aliou Badra Ballo, Csref Banamba ; Dr Dado Farota, District Sanitaire de Koutiala ; Dr Toumani Barry Sidibé, Médecin Chef de Gourma Rharous ; Dr Hamadou Boubacar Diaby, Tenenkoun et M. Soumaila SAMAKE, Vétérinaire à Gao.

C’est dans une ambiance festive qu’ils ont été accueillis à l’aéroport international Président Modibo KEITA de Sénou, par Monsieur Amadou KEITA, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Il était accompagné par ses homologues Mme Diéminatou SANGARÉ, Ministre de la Santé et du Développement Social et Monsieur Modibo KEITA, M. Modibo Keita, Ministre du Développement Rural. Plusieurs responsables du département de la santé et du développement social y étaient également présents.

A la cérémonie d’accueil, la Ministre de la Santé et du Développement Social, Mme Diéminatou SANGARÉ, a salué le courage des impétrants qui ont ainsi honoré le Mali. Elle souhaite leur réinsertion rapide dans le dispositif du personnel de santé. Les 2 autres membres du gouvernement n’ont pas caché leur satisfaction quant à l’obtention de ce genre de diplôme dans un contexte où la COVID 19 ne cesse d’inquiéter le monde entier.

Rappelons que les 7 nouveaux spécialistes maliens sont des cohortes 5 et 6 en épidémiologie de terrain de l’université Joseph Ki-Zerbo, qui compte 57 impétrants. Ils viennent de 10 pays de la sous-région, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Togo et la Mauritanie. Ce sont des promotions “One Health” dont 32 cadres de la santé humaine, 9 cadres de la santé vétérinaire, 8 cadres de la santé environnementale et 8 biologistes et technologiques biomédicaux.

« Notre mission, être à l’affut quotidien de toutes les menaces qui grèvent la santé des populations »

En Afrique de l’Ouest, le nombre d’épidémiologistes de terrain reste insuffisant, alors que le besoin réel y est senti. Pour répondre à cette problématique, afin que les pays de la sous-région dont le Mali, soient en capacité de réagir rapidement aux menaces à la santé publique, la Faculté de Médecine et d’Odontostomatologie (FMOS), à travers son departement de santé publique voudrait, en plus du Diplôme Universitaire (DU) en Formation des Epidémiologistes de terrain (FETP), ouvrir un cycle de master en épidémiologie de terrain niveau avancé.

Notons qu’un spécialiste en épidémiologie de terrain a pour mission de surveiller au quotidien toutes les menaces qui grèvent la santé des populations pour identifier à temps celles qui peuvent évoluer vers des épidémies et répondre rapidement pour endiguer à une petite échelle ces épidémies.

Cet grand honneur fait à notre pays, est aussi celui de la Faculté de Médecine et d’Odontostomatologie (FMOS) et de l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB).

Nous félicitons les nouveaux épidémiologistes de terrain et leur souhaitons plein succès dans leur future carrière.

Ibrahima DIA/Communication-FMOS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :