lun. Mai 20th, 2019

Résultats du concours à l’INSP

Généralités sur le Mali

Le Mali est un vaste pays continental de l’Afrique de l’Ouest situé dans la zone soudano- sahélienne couvrant une superficie de 1 241 238 km2 . Il est limité au nord par l’Algérie, à l’est par le Niger et le Burkina Faso, à l’ouest par le Sénégal et Mauritanie, au sud par la Guinée , la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.
Le Mali est traversé par les deux plus grands fleuves de l’Afrique de l’Ouest : le Niger et le Sénégal. Des barrages ont été construits sur ces fleuves notamment ceux de Manantali, Selingué, Markala et d’autres petits barrages surtout au plateau dogon.

Situation administrative et socio-démographique

Le Mali est divisé en 8 régions économiques et administratives (Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Gao, Tombouctou, Kidal) et le District de Bamako qui a rang de région (voir carte 1) ; 55 cercles (actuellement préfectures) ; 285 arrondissement (sous préfectures) ; 701 communes dont 37 urbaines et 664 rurales.

Trois principales zones climatiques :

  • les zones soudanienne nord et sud avec en moyenne 1500 mm de pluie par an ;
  • la zone sahélienne avec 200 à 800 mm de pluie par an ;
  • la zone saharienne avec moins de 200 mm de pluie par an.

Au plan démographique, la population générale est estimée en 2001 à 10 400 000 habitants avec un taux d’accroissement annuel de 2,2%. La densité moyenne est de 8,1 habitant au km2 avec des de grandes disparités puisque 65% de la population occupe 25% du territoire. En 2010, la population atteindra environ  14 718 647 habitants. Le taux de natalité est estimé à 46,1 pour mille ; celui de l mortalité générale est de 15,2 pour mille et l’espérance de vie à la naissance est de 53,8 ans.
Plus de 80% de la population vit en milieu rural. Les femmes représentent près de 52% de la population. Les femmes en âge de procréer (15-49 ans) représentent 22% de la population. Le taux de fécondité par femme est de 6,7 enfants. A cette fécondité, les adolescents contribuent pour 14%. Les mariages précoces sont fréquents avec un âge médian à 16 ans pour les filles et 25 ans pour les garçons. Près de 50% de la population sont âgés de moins de 15 ans et plus 45% sont de 15 à 49%.
Le taux brut de scolarisation dans l’enseignement de base reste encore avec 40,9% (année 1997-1998). Il est particulièrement plus bas chez les filles que chez les garçons avec respectivement 33,3% et 47,1%. Les scolaires entre 5 à 19 ans constituent 37% de la population. Le taux d’alphabétisation des adultes au niveau national reste faible. Il était de 26% en 1997 avec des fortes disparités d’une part entre les hommes et femmes et d’autre part entre zones urbaines et zones rurales.
Le Mali est un pays pauvre.  Seulement 49% de la population et 50% de la population urbaine ont accès à l’eau potable. L’économie repose essentiellement sur l’agriculture l’élevage et la pêche.
Le régime politique est basé sur la démocratie et le multipartisme. Depuis 1992 le régime constitutionnel malien a opté pour la décentralisation, c’est à dire la décentralisation et la responsabilité des communautés dans la gestion des affaires publiques. Les responsabilités de chaque niveau administratif sont clairement définies et , le plan de développement économique et social ainsi que les plans sectoriels sont élaborés dans le respect des attributions respectives des régions, districts, cercles et communes.

Situation sanitaires

Indicateurs sanitaires :

  • Taux de couverture sanitaire : 30 à 40% dans un rayon de 5 et 15 km
  • Taux de mortalité infantile : 123 pour mille
  • Taux de mortalité infanto-juvenile : 238 pour mille
  • Taux de mortalité maternelle : 577/100 000 naissances vivantes
  • Taux brut de mortalité : 45,1 pour mille
  • Taux de couverture vaccinale des enfants de 0 à 11 ans (Source : Annuaires Statistiques du Système d’information Sanitaire DNSP-DE 1992-2000 et rapports d’activités du Centre National des Immunisations) :
    • BCG : 73% ;
    • DTCP1 :76% ;
    • DTCP3 : 52%
    • Rougeole : 53%.
  • Nombre de cas de VIH/SIDA à la date du 31 Mars 2001 : 6639
  • Nombre de cas de vers de Guinée :
    • 1999 : 410 cas
    • 2000 : 290 cas
    • 2001 : 46 cas
  • 30% des enfants de moins de 3 ans souffrent de malnutrition chronique
  • 25% des enfants de moins de 3 ans souffrent d ‘épisodes de diarrhées

Selon une étude d’évaluation de l’impact des maladies chez les enfants de moins de 15 ans en milieu rural au Mali( Dufflo et al, 1986, cité par CIHI, 1995), il a été établi que les principales causes de mortalité et de morbidité étaient dues surtout au paludisme (24,9%), les maladies diarrhéiques et gastro-entérites (13,3%), les problèmes néo-natals (11,0%), les infections respiratoires aiguës (10,0%), la rougeole (10,0%), la malnutrition (8,9%), les haemoglobinoses (8,9%), le tétanos (2,6%). 
L’organisation du système de santé comprend trois niveaux : (voir organigramme Ministère de la Santé)

  1. Le niveau central qui joue un rôle de conception, d’appui stratégique, d’évaluation et de mobilisation des ressources, de prise décision politique.
  2. Le niveau intermédiaire ou régional qui joue le rôle d’appui au niveau périphérique.
  3. Le niveau opérationnel qui joue un rôle de planification, programmation et d’exécution des opérations.

En matière de soins curatifs, le Mali disposait en 2001 de :

  • 3 hôpitaux nationaux de 3ème référence ;
  • 1 centre national d’odontostomatologie ;
  • 1 institut d’ophtalmologique tropical
  • 6 hôpitaux de 2ème référence ;
  • 57 centre de santé de 1ère référence
  • 559 CSCOM réalisés
  • 434 structures privées y compris pharmacies et labo

De gros efforts ont été déployés pour le développement des ressources humaines. En dépit de tous les efforts en matière de recrutement les rations personnel/population reste très en deçà des normes de l’OMS. Le Ratio nombre d’habitant par catégorie de personnel en 2201 est résumé dans le tableau ci dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :