lun. Nov 28th, 2022

FMOS: une cérémonie de remerciement et d’adieux organisée en l’honneur de S.E.M. Dennis B. Hankins, l’Ambassadeur des USA au Mali.

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Mali, S.E Dennis B. Hankins, a fait ses adieux au monde de recherche biomédicale malien, le mercredi 21 septembre 2022. C’était à l’occasion d’une cérémonie que lui a accordée l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB), à la Faculté de Médecine et d’Odontostomatologie (FMOS).  

Dans une atmosphère chargée d’émotion qui sied à ces genres de rencontres de remerciement et d’adieux, les discours ont clamé les qualités humaines et professionnelles de S.E.M. Dennis B. Hankins qui, durant 3 ans s’est attachée à redynamiser la coopération entre nos Etats, particulièrement dans le cadre de la recherche biomédicale pour le bien-être de nos populations. Le Mali est le troisième pays africain, premier pays francophone d’Afrique, à bénéficier du soutien américain dans le cadre de la recherche biomédicale. Ce partenariat fait les scientifiques maliens, leaders mondiaux dans la lutte contre le paludisme, les maladies tropicales négligées et d’autres maladies infectieuses émergentes.

« Avec les États-Unis d’Amérique, notre pays a construit une infrastructure de recherche biomédicale de classe mondiale à l’USTTB. Il s’agit bien du Centre International pour l’Excellence dans la Recherche (ICER-Mali), l’un des plus grands projets internationaux de collaboration de recherche des Instituts Nationaux de Santé des États-Unis. », a rappelé Dr Nafomon SOGOBA, porte-parole des Directeurs de programmes. De nos jours, ladite structure qui regroupe le Centre de recherche et de formation sur le paludisme (MRTC), le Centre Universitaire de Recherche Clinique (UCRC) entre autres, emploie plus de 600 Maliens.

Très ému, Son Excellence Hankins a exprimé son enthousiasme et sa gratitude aux chercheurs biomédicaux maliens, pour leurs implications à ses côtés qui ont permis l’accomplissement des missions de l’ambassade dont l’une des plus importantes est d’œuvrer au rayonnement international accru du Mali, à travers la recherche clinique.  Depuis plus de trois décennies, des chercheurs américains et maliens développent les capacités humaines et technologiques. Ces capacités locales de recherche et d’innovation ont, selon nos témoins, donné lieu à plus de 450 articles de recherche publiés.

Après avoir magnifié l’excellence des relations entre nos Etats, qui ont valu les bourses de formation pour renforcer les capacités des jeunes chercheurs maliens, le Recteur de l’USTTB a exhorté S.E. Hankins à être l’ambassadeur du Mali auprès du gouvernement Américain. « Votre départ du Mali, ne doit être la fin de votre mission pour le Mali, nous comptons encore sur vous, pour l’avenir de la recherche scientifique et biomédicale…», a lancé Pr Ouaténi DIALLO.

Cette cérémonie a pris fin sur les échanges de bons vœux et les remises de cadeaux divers. Espérons que son successeur travaillera de manière pragmatique au raffermissement et au développement des différents axes du partenariat, notamment dans le cadre de la recherche biomédicale et bien d’autres domaines de la vie socio-économique.

Ibrahima DIA, Communication FMOS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :