dim. Mai 26th, 2024

6ème Conférence de l’AfEA et le 1er Congrès de la SOMEPI : Comment faire face aux maladies infectieuses émergentes et réémergentes ?

L’hôtel de l’Amitié de Bamako abritera les 25, 26, 27 octobre 2023, le 6ème Conférence de l »Association africaine d’épidémiologie (AfEA) et le 1er Congrès de la Société malienne d’épidémiologie (SOMEPI).  « Maladies émergentes et Réémergentes: le rôle de l’épidémiologie en Afrique et de l’intelligence artificielle en Santé Publique », c’est le thème principal retenu pour cet évènement couplé, placé sous la Présidence de Madame le Ministre de la Santé et du Développement Social, Colonel Assa Badiallo TOURE.

500 spécialistes de Santé humaine et animale venant de 39 pays à travers le monde, y prendront part à cette aventure scientifique du donner et du recevoir, qui enregistrera 455 communications dont 375 Communications orales et 80 posters. Ainsi, toutes les communications s’articuleront autour de cinq sous thèmes.

Il s’agit entre autres : Surveillance et contrôle des maladies transmissibles et non transmissibles: innovations, pratiques exemplaires et leçons apprises; Prévention et contrôle des infections hospitalières; Maladies tropicales négligées (MTN); Lutte contre les maladies émergentes, y compris préparation et intervention en cas de pandémie; Santé maternelle et infantile dans la région africaine.

Pourquoi le choix du thème ?

Comme l’avait prophétisé Charles Nicolle, médecin et microbiologiste français, nous vivons sous la menace constante de maladies infectieuses, nouvelles ou anciennes, dont l’apparition ou la résurgence brutale soulèvent nombre de défis inattendus.

Les maladies émergentes et ré-émergentes correspondent à des maladies dont l’incidence réelle augmente de façon significative pour une population donnée, sur un territoire donné. Il peut s’agir soit de maladies nouvelles (sida), soit des maladies éradiquées qui réapparaissent (fièvre jaune), soit des maladies anciennement connues mais dont les causes ont été trouvées récemment (virus Ébola), soit des maladies nouvelles pour une zone géographique donnée (comme la maladie de Lyme en Île-de-France, ou l’obésité dans les pays émergents).

Les causes de ces émergences et ré-émergences, ainsi que leur diffusion, sont multiples mais toutes sont d’origine anthropique : la mobilité accrue des individus, l’urbanisation croissante, l’évolution des modes d’habiter, l’exploitation sans précédent des ressources naturelles, le recul des espaces forestiers et l’extension des terres agricoles, la proximité entre espèces animales domestiques et sauvages ou bien encore l’évolution des habitudes alimentaires. Ces maladies peuvent aussi être favorisées par les effets des changements climatiques avec le déplacement de vecteurs, tels que ceux de la dengue ou du virus du Nil occidental (West Nile Virus) par exemple, sur de nouveaux territoires. Un certain nombre d’entre elles sont des zoonoses passées de l’animal à l’homme après avoir franchi la « barrière d’espèce ».

Si les maladies émergentes peuvent être des maladies infectieuses effectivement nouvelles (sida, encéphalite spongiforme bovine, grippes H1N1, H5N1, covid 19, etc.), il est d’usage de l’élargir pour inclure les maladies ré-émergentes, pour insister sur la résurgence de maladies qui semblaient éradiquées : choléra, typhus, voire tuberculose par exemple, qui résistent aux traitements antérieurs ou dont les agents pathogènes ont muté. Ces processus vont à l’encontre de l’espoir positiviste de voir un jour disparaître les maladies infectieuses et donnent plutôt crédit à la possibilité de meurtrières maladies émergentes dont la diffusion mondiale incontrôlable alimente fantasmes et œuvres de fiction. La possibilité d’une telle pandémie est devenue une réalité avec l’épidémie de covid 19 à partir de 2019.

De ce congrès, il s’agira de réfléchir sur les voies et moyens d’y faire face.

1 thought on “6ème Conférence de l’AfEA et le 1er Congrès de la SOMEPI : Comment faire face aux maladies infectieuses émergentes et réémergentes ?

  1. tiessamatraoremous@gmail
    Fmos vie de nos jours une excellente faculté dans le domaine de la science médicale et pharmaceutique faph. Vive la faculté de médecine et odonto-stomatologie(Fmos) vive la science a travers le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :