ven. Oct 7th, 2022

Techniques de Prévention et contrôle des infections (PCI) : Des praticiens et étudiants outillés

La Prévention et contrôle des infections (PCI) est une problématique d’actualité, démontrée par la pandémie de Covid-19 qui a mis à rude épreuve les soignants en première ligne. En vue de prévenir d’éventuels risques associés aux soins, la faculté de Médecine et d’Odontostomatologie (FMOS) a initié une formation sur la prévention et le contrôle des infections (PCI), à l’endroit du personnel médical en activité et d’une centaine d’étudiants en médecine et en pharmacie.  

 « Sachez que tout commence là où vous bénéficiez d’une formation de base en santé, avant d’être au service de nos communautés respectives. Un praticien bien formé et bien avisé saura prendre cette problématique à bras le corps ; ce qui contribuera à améliorer la qualité des soins et à briser la chaîne de transmission des infections », a indiquéle Doyen de FMOS, Pr Seydou Doumbia, lorsde l’ouverture de formation.  Pour l’atteinte de ces objectifs assignés, ajoute-t-il, nous avons également initié un carnet de stage, un outil indispensable pour l’évaluation et la réussite de votre stage. Une pratique que nous comptons instaurer à partir de la deuxième année de la médecine et d’odontostomatologie. 

L’initiative de la FMOS de l’Université des Sciences, des Techniques et des Technologies de Bamako (USTTB) est soutenue par la Conférence Africaine des doyens et des Facultés de Médecine d’Expression Française (CADMEF) et le Programme des Médicaments, Technologies et Services Pharmaceutiques (MTaPS) de l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID). En vue d’une immersion des étudiants dans ledit projet, une plateforme de formation virtuelle auto-administrée a été mise en place, à l’issue de laquelle un certificat sera livré avec des compétences dans le domaine.

« Notre programme MTaPS, œuvre pour le renforcement des capacités en prévention et contrôle des infections du personnel de santé du Mali, afin de préparer la réponse contre des épidémies. », a déclaré Dr SoufouraBerthé, Directrice du programme MTaPS/USAID.

En tant qu’Hommes de santé, a-t-elle averti, nous avons une grande responsabilité vis-à-vis de la prévention et contrôle des infections ; non seulement pour notre santé, mais aussi pour celle des patients et compagnons. Ne serait-ce que des gestes banals, nous pouvons sauver des vies. « Chers praticiens et étudiants, nous vous exhortons à vous débarrasser des stéthoscopes et blouses ou les désinfecter, avant d’aller en contact avec les communautés ; vous allez ainsi réduire le risque de contaminations. », a-t-elle invité.

Outre les communications sur les formations reçues et la connaissance des mesures de protection, l’usage adéquat des équipements de protection individuelle (EPI) a été démontré aux étudiants.

« Grace à cette formation, nous étudiants, avons beaucoup appris de nos insufficnaces en matière de techniques de prévention et contrôle des infections, sur les lieux de stages. Nous avons compris que nous contribuons nous-même agents de santé, à la contamination », a reconnu Alfousseyni Niamazié Dissa, Secrétaire général du comité AEEM FMOS/FAPH. Selon lui, C’est l’occasion pour eux qui ont participé à cette formation, de véhiculer le message auprès de leurs pairs, leurs familles respectives, pour une protection globale. 

La prévention et le contrôle des infections (PCI) est un outil essentiel pour lutter contre les maladies infectieuses. L’Appliquée correctement en milieu de soins et en milieu communautaire, contribuera à rompre la chaîne de la transmission des infections, tout en réduisant les coûts d’importants investissements dans les soins de santé. 

Ibrahima DIA, FMOS Communication Officer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :